Seohackers netlinking

S00hie et les robes : explications d’un Black Hat Fail

Ecrit par Olaf le vendredi 23 avril 2010 à 13:51 - Catégorie SEO BlackOut Life

Ces derniers jours, de nombreux blogs ont reçu de multiples messages promotionnels concernant la marque s00hie et ça a énervé. A juste titre lorsque l’on voit le nombre de messages postés.

Explications de l’auteur de ce fail

Tiger : Olaf, tu t’es fait connaitre dans le petit monde du BH SEO francophone il y a quelques mois et on avait plutôt le sentiment que tu étais compétent, que s’est il passé sur ce coup ?

Olaf : J’ai ripé :/ …

Tiger : Et plus précisément ?

Olaf : J’ai l’habitude d’utiliser des outils de promotion de masse e.g. XRumer. Ça me permet de faire du multipostage vers des récipiendaires qui seraient intéressés par les produits que je promeus, c’est de l’information push.

Tiger : Tu croyais que des robes et des chaussures sexy (sic) pourraient intéresser Sylvain d’axe-net et tous les autres ?

Olaf : Hum, je ne connais pas personnellement Sylvain, mais de toute façon, je doute que S00hie fasse des escarpins taille 48. A ce sujet, Sylvain a été une crème, comme tous ceux et celles à qui j’ai présenté mes excuses (David – de 1ere-position.fr, Guillaume de hebdoblog.com, Keeg (dont j’ignore le prénom) etc.) Léo de Propulsr et je tenais à profiter de la tribune que tu m’as gentiment proposée pour les remercier de leur indulgence.

Techniquement, j’ai merdé sur les filtres que j’utilise. Filtres qui sont d’habitude beaucoup plus restrictifs, c’est une moitié de l’explication : classiquement, je demande à XRumer de collecter des URLs de blogs ayant trait à certains mots clés précis tels que « mode féminine », majoritairement des n-grammes (expressions composées de plusieurs termes), moins sujets aux effets de bord parce que je me doute bien que des technophiles tenant des blogs pour technophiles n’en auront rien à cirer de mes belles robes.

Lors de cette campagne, j’ai voulu mettre la dose et j’ai eu la mauvaise idée d’utiliser des keywords tels que « Kawaï » qui me semblait propre au jargon utilisé par les post-adolescentes, une cible solide pour ma cliente – en fait, ce n’était pas la meilleure idée du monde…

Tiger : t’as quand même envoyé une dizaine de messages sur certains blogs, tu te moques pas un peu du monde lorsque tu parles d’erreur ?

Olaf : J’y viens, j’y viens… Ma plus grosse erreur est d’avoir utilisé la fonctionnalité de XRumer qui permet de dédoublonner la liste récoltée.
Je n’avais jamais eu de retour négatif avant cette campagne et globalement mes méthodes m’ont permis jusque là de ranker top 10 sur des mots -très- compétitifs à long terme.

J’ai déjà expliqué dans un article sur le bh seo que je suis pour le fair hacking, donc contre le spamming de brute. J’aurais plutôt dû me coder mon propre outil.

Par exemple, en Perl, ça donnerait ça (Que Saint Larry me pardonne, c’est codé on the fly) :

#!/usr/bin/perl -w
use strict;
my %domains;
my %urls;
@ARGV == 1 or print_usage_and_exit();
sub print_usage_and_exit {
print "usage: trim.pl nomDuFichierContenantLesURLs";
exit;
}
my $fichier = $ARGV[0];
open FH,"<","$fichier" or die $!;
while(<FH>){
my $line = $_;
my $line2 = $line;
my @levels = split('/',$line);
my $root = $levels[2];
unless(exists $domains{$root}){
if(defined($root)){
$domains{$root} = 0;
$urls{$line2} = 0;
}
}
}
close FH;
open FH,">","$fichier" or die $!;
while ( my ($key, $value) = each(%urls) ) {
print FH $key;
}
close FH;

Tiger : …, t’es sur que tu sais coder en Perl ? 🙂

Olaf : Je te sens taquin ^^, ce code dédoublonne par FQDN un fichier d’URLs : blog1.domaine.com et blog2.domaine.com resteront, en revanche, si blog1.domaine.com/article1 et blog1.domaine.com/article2 sont présents, seul le premier sera retenu, ça évite de promouvoir plus d’une fois sur un meme blog.
Par contre, c’est restrictif : si on a domaine.com/blog1 et domaine.com/blog2, c’est pareil : le second URL est expurgé.

Tiger : Pour en revenir à tes techniques, certaines personnes ont mis en avant ta mauvaise gestion des messages (backlinks dans le corps, content spinning rachitique)…Qu’as tu à dire là-dessus ?

Olaf : A partir du moment où j’ai une cible, je m’adapte. En l’occurrence, la cible privilégiée était féminine, intéressée par l’univers de la mode et pas forcément experte en SEO. Non que je prenne la gent féminine pour sans cervelle, mais typiquement, la jeune génération est plus encline à bloguer que les autres, et éventuellement plus réceptive à des commentaires de type « Salut, je trouve ton blog génial… », la cible étant aussi censément intéressée par les produits et pas forcément dans l’art de « comment reconnaitre un post automatisé ». Et puis, un seul message par blog était prévu…, dans l’esprit du fair hacking ou SEO responsable. Dans ce cas là, je ne vois pas d’obstacle à la méthode employée.

Pour ce qui est du spinning, j’utilise d’habitude toutes les méthodes décrites ici. En employant du contenu non encore indexé par Google histoire de donner une valeur ajoutée à ce que je poste.

Tiger : Un dernier mot ?

Olaf : robes ? Sérieusement, je souhaiterai présenter mes sincères excuses aux personnes lésées et remercier tous ceux qui, comme toi, m’ont apporté leur soutien (Rudy par exemple) – J’ai vraiment vu le moment ou on viendrait me chercher avec des fourches et des torches…

Commentaires (51)

Catégorie: SEO BlackOut Life



SEO BLACKOUT

Site web dédié aux techniques de référencement et de positionnement de sites web sur Google.

Certaines parties du site sont en accès restreint, ces espaces sont réservés à la SEO Black Hat Team.


Don't Be Evil !